Shopping Il était une fois

Cycle Court

Published on 07/04/2022

Imaginé à Lyon, le vélo artisanal Cyclik est 100% made in France, fabriqué en bambou et à la demande.
Vite, en selle.

À la recherche d’un mode de déplacement doux, responsable et inspirant, Félix Hébert a imaginé, en 2017, un vélo 100% made in France à base de bambou : Cyclik.
Depuis, l’entrepreneur lyonnais, ancien cycliste, fait la course en tête dans le secteur. Ayant souffert du dos au point d’abandonner la compétition, il a développé un vélo qui allie les qualités de la structure fibreuse du bambou aux propriétés mécaniques du lin afin d’absorber au mieux les aspérités de la route. L’objectif étant d’éviter des douleurs aux utilisateurs.

Comparée au vélo classique en carbone, la version en bambou offre une nervosité et une rigidité équivalentes, mais plus de confort. On vous voit tiquer. Le bambou semble trop exotique pour être écologique ? Même pas ! La bambouseraie qui fournit les chaumes est en effet située dans le Gard. Le lin tissé autour des jonctions est produit en Normandie, la résine biosourcée est fabriquée dans les Bouches-du-Rhône et les quelques pièces métalliques sont élaborées dans la vallée de l’Arve, en Haute-Savoie. Le tout est ensuite rapatrié dans l’atelier du 9e arrondissement de Lyon pour le montage. Finalement, fabriquer un cadre en bambou équivaut à 11 kg de CO² quand le cadre en aluminium made in China avoisine les 350 kg de CO²... Qui dit mieux ?

Un vélo sur mesure

Outre les qualités techniques du matériau bambou, l’originalité de Cyclik réside dans sa fabrication artisanale. Chaque vélo est une pièce unique. Après avoir poussé les portes de l’atelier, les clients sont accueillis pour un long moment d’échange avec la petite équipe.
Toutes les attentes sont alors passées au crible et six mesures morphologiques sont nécessaires pour débuter le long travail de création. «Cette quête de la perfection ne s’arrête pas à la prise de mesures. Elle s’extrapole en fonction de la pratique de nos clients, de leur philosophie de roulage-endurance, de leurs besoins en confort, etc. », précise Félix Hébert.

Pour répondre aux attentes d’un public qui se fait de plus en plus large, cinq modèles de vélos sportifs sont proposés : les Cyclik Route, Fixie, Gravel, VTT et Voyage ; mais aussi un modèle électrique, le Relief by Cyclik, et un modèle urbain, le Cyclik Urbain, de fabrication plus industrielle et, de fait, plus accessible.

Tenté par l’un ou l’autre ? Armez-vous juste d’un peu de patience. Il faut environ cinq mois pour fabriquer ledit champion.

Virginie Billy
By Virginie